Combien faut-il prévoir pour la réparation d’une porte de garage ?

Comme toutes les autres ouvertures de la maison, la porte de garage est quotidiennement soumise à un grand nombre d’épreuves comme les usages répétitifs, la météo et même les imprévus. Par conséquent, la panne et la casse deviennent les principaux maux dont cette installation souffre. Heureusement qu’elle peut être réparée facilement. Cependant, le coût de sa réparation dépend de plusieurs facteurs et du type de travaux à effectuer. Voici une estimation du budget à prévoir pour réparer une porte de garage.

Les éléments impactant le coût de la réparation d’une porte de garage

Avant d’avoir une idée de montant à prévoir pour réparer une porte de garage, il est indispensable de connaitre les principaux facteurs qui l’influencent. Voici donc les éléments dont dépend le dépannage de cette installation.

réparation porte de garage

L’intervention d’un professionnel

Bien que vous ayez la capacité de changer vous-même la pièce défectueuse de votre porte de garage, il est préférable que vous fassiez appel à un professionnel. La main-d’œuvre constitue un coût important, lorsque vous déléguez la réparation à un spécialiste. Néanmoins, solliciter l’expertise d’un professionnel est le gage d’une réparation de qualité.

Le montant du devis dressé par le réparateur de porte de garage peut varier en fonction de plusieurs critères. Le premier est le type de réparation, selon sa complexité et son urgence. Le second est la zone géographique. En effet, le dépannage est généralement plus cher dans les grandes villes comme Lyon, Nice ou Paris. Si vous êtes à la recherche d’un réparateur de porte de garage, rendez-vous sur le site Azurdepan.fr pour obtenir des services de réparation au meilleur prix.

Les causes du dysfonctionnement

Le montant de la facture d’une réparation dépend également de la cause principale de la panne. Celle-ci détermine la complexité du dépannage à entreprendre, les pièces à changer ainsi que le temps d’intervention.

Les problèmes les plus fréquents que vous pourrez rencontrer sont : une porte de garage électrique qui ne fonctionne pas bien après avoir appuyé sur la télécommande, une porte en alu bloquée ou une porte qui grince à l’ouverture ou à la fermeture à cause des ressorts qui sont défectueux.

Le budget à prévoir en fonction des différents types de réparation

En plus de dépendre de certains éléments, le coût de la réparation d’une porte de garage se détermine en fonction du type de dépannage à effectuer et des pièces à changer.

Le changement d’un ressort et du moteur

Habituellement, sur une porte de garage, le remplacement d’un ressort ou de plusieurs ressorts défectueux est une opération de maintenance courante. Pour changer le ressort de traction d’une porte basculante, vous devez prévoir entre 12 et 60 euros environ, selon la pièce. Par contre, lorsque vous prévoyez changer le ressort de torsion d’une porte sectionnelle, le montant à débourser oscille entre 140 et 440 euros, en fonction du diamètre.

Lorsque votre réparation consiste à remplacer le moteur de votre porte de garage automatique, prévoyez un budget de 140 à 850 euros pour une motorisation toute neuve. Dans le cas où, vous faites intervenir un spécialiste, prévoyez 200 à 600 euros pour l’installation.

installation porte de garage

La réparation de la lame d’une porte de garage enroulable

Une porte à enroulement est composée de lames qui peuvent être remplacées, dans le cas où elles sont abîmées ou lorsqu’elles freinent le bon fonctionnement de l’ouverture. Pour réparer ce composant, vous devez compter entre 12 et 90 euros pour une lame en aluminium ayant une taille adaptée à un garage. Toutefois, ce tarif ne comprend pas les frais de port éventuels ni la rémunération d’un professionnel.

La rémunération de la main-d’œuvre

Selon les situations, un réparateur de porte de garage peut percevoir une rémunération de 90 à 110 euros pour un forfait de premier diagnostic ayant une durée comprise entre 30 minutes et une heure. Il est préférable de demander plusieurs devis pour pouvoir comparer les tarifs, notamment s’il faut acheter quelques pièces détachées par la suite.